Château Laniote

saint-emilion grand cru classé

Château Laniote 2017

Saint-Emilion Grand Cru Classé

Une année pleine de surprises !! Après deux millésimes 2015 et 2016 particulièrement qualitatifs, nous espérions une aussi belle année…
Après un hiver doux et plutôt sec, le débourrement a été très précoce : le 1er Avril, les bourgeons commençaient à éclore. Une belle sortie, régulière, offrait de belles promesses… cependant, la météo peut être capricieuse et la fin Avril est toujours une période délicate : le 21 Avril, des gelées commencent à toucher certains terroirs de Saint-Emilion, notamment au Sud de la cité et au Nord-Ouest de l’Appellation ; notre secteur est épargné. Mais ce ne sont que les prémices ! Les 27, 28 et 29 Avril, le froid revient sur toute la région et nul n’est épargné… Saint-Emilion est touché à plus de 80 %. Nos parcelles étant situées sur un moellon argilo-calcaire orienté Est-Ouest sont peu touchées, et seulement le jeudi 28 Avril.
Les vignes, gelées ou pas gelées, ont subi un tel stress qu’elles bloquent la pousse et pendant près de 3 semaines rien ne bouge. Mais ensuite, elles se rattrapent et se remettent à pousser avec une énergie décuplée… Les périodes chaudes, voire caniculaires, ensoleillées et pluvieuses qui se succèdent favorisent la reprise de végétation. Les vignes sont luxuriantes, un feuillage abondant et d’un vert profond promettent une belle maturation et rattrapent le retard pris après les gelées, la floraison a 10 jours d’avance, la véraison 2 semaines d’avance : le 5 Août, les vignes épargnées sont entièrement verées… Les vignes gelées, quant-à elles, ont sorti de nouvelles grappes de 2ème génération, mais petites et hétérogènes.
A Laniote, nous avons fait le choix de sacrifier ces grappes de 2ème génération, en retard, qui ne seraient pas mures en même temps que les premières, d’où un éclaircissage sélectif du 7 au 12 Août afin d’être sûrs que les vendangeurs ne récoltent que des grappes mures sur des pieds non gelés.
En conclusion, à Laniote, la récolte 2017 est de quantité réduite mais a donné un vin de qualité, classique : Il présente une teinte sombre et dense, avec un nez franc et flatteur : des arômes très fruités, des notes florales avec une pointe torréfiée, de buis et quelques caractères boisés. Il est marqué par une finale soyeuse et aux tanins serrés. L’élevage en barriques dont 45 % de neuves, lui a apporté sucrosité et harmonie.
Assemblage : Merlot : 78 %, Cabernet Franc 6 %, Cabernet Sauvignon : 6 %.
Potentiel de garde : 10 à 12 ans.

2015 2016 2017 2018

 

Château Laniote | Saint-Emilion Grand Cru Classé | Mentions légales